Investissement immobilier quartier Beaux Arts Montpellier

achat immobilier quartier beaux arts

Quartier Beaux Arts : un village dans la ville

Le quartier des Beaux Arts à Montpellier a un caractère bien à lui, une identité propre dans la ville. Ici, pas de monument historique, de places célèbres, les Beaux Arts c'est avant tout un quartier plein de vie, d'animation et de charme. C'est en effet un quartier très vivant, très humain, avec ces fontaines, ces marchés, ces terrasses animées. Pour découvrir Montpellier, le quartier des Beaux Arts donne une bonne vision des habitants de la ville, un quartier aussi typique qu'insolite. Les Beaux Arts est un subtile mélange de bourgeoisie et de bohème, de culture et d'art, situé au nord de l'Ecusson et de la Comédie. Venez une seule fois le matin au marché installé sur la place, et vous aurez un aperçu rapide de cette dimension joyeuse est conviviale qui anime ce quartier. Ce quartier à une histoire bien plus ancrée par exemple que le quartier Port Marianne, bien plus récent et moderne.

Investir dans l'immobilier aux Beaux Arts à Montpellier

Quartier très prisé, il est sans surprise l'un des plus cher de la ville. Pour l'achat d'un bien, les prix vont commencer à partir de 2.200€/m² pour atteindre jusqu'à 4.700€/m². L'immobilier de luxe lui pourra dépasser facilement les 5.000€/m² pour les biens de grand standing. Les Beaux Arts est un quartier parfait pour de l'investissement locatif durant quelques années pour à termes, vendre votre maison sur Montpellier afin de réaliser une plus-value.

Plus d'infos sur les prix dans le quartier sur le site Capital : a voir ici.

La naissance du quartier des Beaux Arts

Avant d'être un quartier réputé dynamique et festif, les Beaux Arts était autrefois ... le quartier des Abattoirs, créé en 1851. Nombreuses personnes y travaillaient et habitaient à proximité. Autour de cette structure imposante se fonde un quartier. Mais peu à peu, l'activité décline et les conditions de travail, et de vie, y sont devenues très médiocres. De ce fait, en 1962 les abattoirs sont modernisés et de nouvelles habitations sont construites, le quartier renait et se dynamise. En 1984, la ville décide de fermer définitivement l'entreprise et de la détruire. De nouvelles habitations émergent, et une population plus jeune prend place, de nombreux étudiants attirés par les loyers relativement bas. La présence de l'école des Beaux Arts donnera finalement le nom à ce quartier.

Voir aussi